INTRODUCTION

L’Homme a toujours utilisé les plantes pour se soigner, elles ont constitué pendant des siècles le principal moyen de lutte contre les maladies. La phytothérapie, du grec phuton qui veut dire plante et therapeia qui signifie traitement, est le traitement par les plantes médicinales, c’est à dire les plantes ayant des propriétés thérapeutiques.

L’utilisation des plantes médicinales remonte au début de la médecine et on retrouve ses traces dans toutes les civilisations, sur tous les continents. Dans certains pays, comme en Chine, la tradition de la phytothérapie est très importante. En Occident par contre, l’utilisation des plantes a diminué au profit de la synthèse des molécules chimiques. De nos jours, la phytotherpie est devenue une alternative à la médecine classique, beaucoup moins utilisée que cette dernière.

Cependant, depuis une dizaine d’années on constate un intérêt croissant pour la médecine a base de plante communément appelée médecine douce.


Il existe deux types de phytothérapie :

  • La pratique traditionnelle de la phytothérapie qui est définie par l’absence d’études cliniques ou médicales. C’est l’application directe des plantes médicinales, sous différentes formes, souvent séchées afin de conserver le principe actif de la plante.

  • La phytothérapie peut aussi être appliquée en se basant sur les avancées scientifiques. Le but est de chercher les principes actifs des plantes afin de les extraire, ce qui donne naissance aux phytomédicaments. L’utilisation de ceux-ci est soumise à une réglementation selon les pays, et demande une autorisation de mise sur le marché.


Beaucoup de questions font débat sur le thème de la phytothérapie : faut-il opposer la médecine à base de plantes à la médecine moderne ? la phytothérapie est-elle efficace ? Quelle confiance accorder à un traitement à base de plante?

Pour répondre à ces questions, nous avons bâti un programme de travail afin de savoir si la phytothérapie est une méthode efficace dans le traitement médical. Pour nos travaux, nous avons choisi une plante très commune connue de tous : le thym et la problématique suivante « la phytothérapie une alternative efficace aux médicaments de synthèse »


Le plan de notre étude est donc en 3 parties :


I – Utilisation de la Phytothérapie

a) L’Histoire

b) Cueillette

c) Transformation des plantes

d) Dangers et précautions à prendre


II - Etude d’une plante thérapeutique.

a) Le thym

b) Expérience


III – La quinine, traitement du paludisme

 

Vous êtes le 38 912ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×